Prescription de masques

Pour les personnes à très haut risque médical, notamment celles présentant une immunodépression sévère, le port d’un masque chirurgical à visée préventive est recommandé. Il appartient au médecin traitant d’en assurer la prescription.Pour les autres vulnérabilités médicales, la protection doit être assurée par un masque grand publichttps://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19__distribution_masque_sortie_confinement.pdf



IMMUNODEPRESSION SÉVÈRE :

*Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :


- médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;


* Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
* Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
* Etre au troisième trimestre de la grossesse.



Mis à jour le 21 Mai 2020